Beni : 100 pirogues et moteurs hors-bord des pécheurs congolais confisqués par la marine ougandaise


Plus de 100 moteurs hors-bords et des pirogues saisies par la marine ougandaise depuis le début de cette année sont toujours conservés à Rwashama, en Ouganda.

D'après le député Jean-Paul Ngahangondi, élu provincial du territoire de Beni, cette pratique devenue répétitive, est conséquente au désordre qui s’observe au sein des services qui gèrent les activités lacustres.

« Le problème c’est qu'il y a de désordre dans les activités de la pêche. Il n’y a pas presque une réglementation qui est suivie. Et même les services qui sont habilités de veiller à un certain nombre de règlementation, ces services-là ne jouent pas leurs rôles. Au contraire, ce sont ces services qui pactisent avec ceux qui créent le désordre dans les activités de la pêche. Nous sommes en train de déplorer cela », a-t-il indiqué.

Il demande ainsi aux autorités actuelles de s’investir afin d’apporter une solution définitive à ce problème :

« Nous avions dit qu'il va falloir qu’on change les responsables des services de l’environnement et du commandant des forces navales. Nous avions demandé qu’on change aussi d’autres responsables des services là-bas. Et jusqu’aujourd’hui, on ne les a jamais remplacés, ils sont toujours là, et ils continuent à collaborer avec ceux qui créent le désordre, avec ceux qui font des pêches illicites…et c’est ce qui fait que chez nous, rien ne marche sur terrain ».

La force navale ougandaise accuse les pêcheurs congolais de franchir les limites liquides et de pêcher dans les eaux congolaises.

Dans son adresse aux représentants de la population le jour de son arrivée, le gouverneur de la province du Nord-Kivu avait clairement indiqué que tous ceux qui sont à la base des désordres dans tous les secteurs des services de l’Etat y compris les groupes armés, seront traqués comme des bandits. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner