Albert Yuma : « La femme est un opérateur économique généralement plus efficace que l’homme »

« Au-delà du fait qu’on dit que la femme est l’avenir de l’homme, la femme est un socle qui est un opérateur économique généralement plus efficace que l’homme quand on lui donne la capacité et l’opportunité de gérer, de produire ou de conduire les affaires », a déclaré mardi 3 août, le président de la Fédération des entreprises du Congo, Albert Yuma. Il l’a dit lors d’une table ronde sur la perspective économique en RDC organisée par la FEC à Kinshasa.

Cette première série de rencontres qui s’inscrit dans le cadre du projet Renaissance de la Fédération des entreprises du Congo, a réuni une vingtaine d’entrepreneures autour du thème : « rôle des femmes au sein du patronat congolais et son impact dans l'économie congolaise ».

Pour Albert Yuma, si les entrepreneures sont accompagnées par les différentes structures étatiques et privées, elles vont entrainer d’autres femmes pour faire développer le pays.

« Les femmes ne comprenaient pas ce que la FEC fait, en termes d’accompagnements pour développer leurs affaires, d’accès au financement, d’accès à l’information et à la formation. Et à la fin de cette rencontre, j’ai compris que ces femmes ont un impact très fort sur l’économie de ce pays. Mais que si on les fait monter en puissance, elles vont entrainer autour d’elles d’autres femmes, d’autres initiatives dont le pays a besoin », a indiqué le président de la FEC. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner