RDC : Eteni Longondo bénéficie de la liberté provisoire

L’ancien ministre de la Santé, Eteni Longondo, a obtenu mardi 14 septembre, la liberté provisoire. Il était sous mandat d’arrêt provisoire depuis le 28 août dernier. La justice le poursuit pour détournement présumé de fonds alloués à la lutte contre la pandémie de Coronavirus. 

En août 2020, l'Inspection générale des finances (IGF) avait soupçonné l'ancien ministre Longondo d'avoir détourné plus de 7 millions USD destinés à la lutte contre la pandémie de COVID-19 en RDC, dont la gestion est caractérisée par "l'absence des pièces justificatives probantes des dépenses" effectuées. 

M. Longondo a toujours nié avoir détourné cet argent, arguant que "ces pièces étaient en plein processus de vérification par ses services", au moment du contrôle.  

En novembre, il a restitué au trésor public 721.900 dollars représentant « la prime trop perçue » et « la différence sur la décontamination du Palais du peuple », siège du Parlement ainsi qu'un « double paiement effectué par la Banque centrale du Congo ». 

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner