Rdc:''Sans un service de l'état civil, il est impensable d'envisager un quelconque développement", déclare le professeur Elie-Leon NDOMBA, président au Conseil d'Etat

 

‘’Identification et gouvernance politique en Rdc’’. Cette thématique inaugure un débat républicain autour des enjeux majeurs de la gouvernance politique en République démocratique du Congo. ‘’Sans maitrise de l’état civil, il est impensable d’envisager un quelconque développement’’. C’est du moins ce que pense le professeur Elie-Leon Ndomba, président au Conseil d’Etat.  En effet, la tenue des élections en 2023 est une question de volonté politique et non un problème technique et financier. Une feuille de route a déjà été élaborée et se trouve sur la table du premier ministre. Il en découle que les préparatifs des opérations mutualisées pré-électorales devront se terminer le 15 mai 2023. 

Ces opérations concernent l’identification des populations, le recensement scientifique et l’enrôlement des électeurs ou recensement électoral. Mais il faut également organiser le service de l'état civil congolais afin de faciliter le travail d'identification de la population.  Doyen de la Faculté de Droit de l’Université de kinshasa, le professeur Jean-Louis Essambo a réuni autour du thème ‘’Identification et gouvernance politique’’ des professeurs d’universités et experts des questions électorales et d’identification de la population face aux étudiants et scientifiques. Recensement de la population et problématique de la citoyenneté, enrôlement des électeurs et la cartographie électorale, recensement comme indice de développement. Ce sont là différents sous-thèmes abordés au cours de cette journée scientifique riche dans les débats.

Quelle différence y -a-t-il entre ces trois concepts ? Est-il possible de procéder à ces trois opérations à la fois sans que cela ne puisse impacter sur la tenue des élections en 2023 ? Avec quel budget peut-on tenir ces opérations et dans quelle périodicité ? Est-ce possible de se développer sans un service organisé de l’état civil ?

Le magazine de promotion des droits et devoirs répond à cette problètique à travers cette thématique d’actualité dans un débat républicain organisé dernièrement à la Faculté de Droit de l’Université de Kinshasa.

Ce magazine est réalisé par JEEF NGOY MULONDA.

/sites/default/files/2021-11/261021-p-f-kindroitscit-identificationgouvernancepolitiqueweb.mp3

 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner