« Il est inexplicable que l’Ituri continue à enregistrer des morts plus d’une année après l’installation de l'état de siège » (député Ause)

Le député national Jackson Ause dénonce ce dimanche 7 aout les attaques des ADF perpétrées vendredi et samedi 6 aout dans les villages de Kandoyi et Bandiboli sur la RN 4, axe Komanda-Kisangani, causant la mort de plus de vingt personnes, plusieurs autres disparues et des dizaines de maisons incendiées.

Selon cet élu du territoire d’Irumu, il est inexplicable que cette partie de l’Ituri continue à enregistrer des morts plus d’une année après l'installation de l'état de siège. Il interpelle le gouvernement et l’invite à prendre ses responsabilités.

La première attaque des ADF a eu lieu à Kandayi, dans la nuit du vendredi 5 aout où environ dix civils fuyant l'incursion des rebelles ont été tués et plusieurs autres sont portés disparus.

Samedi 6 aout, les mêmes rebelles ont attaqué le village voisin de Bandiboli. Au moins dix personnes ont été tuées par ces rebelles, indiquent des rescapés.

Face à ce tableau sombre, le député national Jackson Ause s’est dit très consterné. Il appelle les autorités à mettre en place un mécanisme d'anticipation et de riposte à ces attaques pour épargner les vies humaines.

L’armée appelle la population à lui faire confiance. Car les forces loyalistes sont à la poursuite de l’ennemi qui opérerait avec la complicité de certains civils dans la région, note le lieutenant Jules Ngongo, son porte-parole en Ituri.

Ce dimanche matin, le trafic sur la route nationale numéro 4 Komanda-Mambasa était toujours suspendu.

Il sied de rappeler que plus de 20 personnes sont mortes et 16 autres grièvement blessées, vendredi 5 aout, dans une autre attaque de la milice Zaïre au village Damas, dans le territoire de Djugu (Ituri).

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner