Beni : plus de 70 mors à la suite des attaques des ADF à Baswagha-Madiwe en 4 jours

Environ 72 personnes ont été tuées en quatre jours, soit du mardi 4 au vendredi 7 juin, dans des attaques des rebelles ADF dans les villages du groupement Baswagha-Madiwe, territoire de Beni au Nord-Kivu.

Des jeunes volontaires de Cantine et Mabalako, accompagnés des militaires, ont livré ce bilan après avoir découvert, samedi 8 juin, 42 corps des civils assassinés par les mêmes rebelles à Masala.

Ces ADF ont tué 30 autres civils à Masau, Mununze, Kabweke et Manlese.

En réaction, le Gouvernement de la RDC a condamné l’attaque des ADF dans les localités de Masala, Mahili et Keme, dans le territoire de Beni.

Selon le communiqué publié ce lundi par le ministre de la Communication et Médias, Patrick Muyaya, 41 personnes ont perdu la vie, et 9 autres blessées.

Le Gouvernement a promis de poursuivre les opérations de traque de ces rebelles, et d’assurer la prise en charge des blessés dans des structures adéquates.

Question :

-Quelle lecture faire de ces nouvelles tueries à Beni ?

Invités :

-Jean-Baptiste Muhindo Kasekwa, député national honoraire et notable de Goma (Nord-Kivu). Il est secrétaire général-adjoint de l’ECIDE, parti membre de la coalition LAMUKA.

- Arsène Mwaka, député national élu de Beni (Nord-Kivu). Il est cadre de l’Union sacrée de la nation.

-Augustin Muhesi, Professeur des sciences politiques à l'Université de Goma.

 

/sites/default/files/2024-06/10062024-p-f-dialogueentrecongolais-00_site.mp3