Près de 80 cas de coqueluche dans le Sankuru

Les zones de santé d’Onema Ototo et de Vangakete sont touchées. Au total, 74 cas sont déjà dénombrés. Parmi les victimes, des enfants de un à trois ans.

Le manque de vaccination ou l’utilisation de vaccins périmés seraient à l’origine de cette maladie, d’après le ministre  provincial de la Santé.

Rolland Shodu explique:

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

La résurgence de ces cas inquiète au plus haut niveau les autorités sanitaires de la province du Kasai oriental, car la coqueluche est une maladie éradiquée de la RDC.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner