Près de trente combattants FDLR transférés à Kisenge


Une trentaine de ces FDLR et une centaine de leurs dépendants séjournent à Kisenge (Archives)

Ces combattants des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) et 106 de leurs dépendants sont arrivés dimanche à Lubumbashi, la capitale du Katanga. Ils ont été acheminés lundi matin dans la cité de Kisenge, à la frontière avec l’Angola. Ce mouvement suscite l’inquiétude des habitants de Kisenge.

Ces rebelles rwandais proviennent du territoire de Masisi dans la province du Nord-Kivu, selon des sources militaires. Ils auraient volontairement déposé leurs armes.

Ils ont été éloignés de la frontière rwandaise en vue d’assurer leur sécurité en attendant leur rapatriement au Rwanda, indiquent les mêmes sources.

Des sources militaires assurent que ce mouvement des FDLR entre dans un cadre du processus de normalisation des relations entre la RDC et le Rwanda.

Des habitants de Kisenge ont déclaré à Radio Okapi leur surprise de voir  débarquer chez eux des hommes habillés tous en bleu.

D’après eux, ces combattants FDLR auraient été conduits dans les anciens camps des réfugiés, en dehors de la cité de Kisenge, dans le district du Lualaba.

Interrogé mardi par Radio Okapi, le ministre de la communication a confirmé que ce transfert fait partie d’un vaste programme du gouvernement congolais qui va aboutir au retour de ces FDLR dans leur pays d’origine. Lambert Mende explique :

« Il n’y a aucune menace pour la sécurité des populations. Ces trente personnes non armées passent par un centre de triage et de contrôle avant de pouvoir regagner leur pays natal. Je l’impression que il y a des discours alarmistes qui sont tenus par des gens qui n’ont pas intérêt à ce que la situation se stabilise et qui manipulent les populations. Je voudrais une fois de plus rassurer ces populations que le gouvernement ne peut pas initier un programme qui met en danger les populations civiles. »

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner