Bukavu: cambriolage en plein jour à la Biac, un mort et trois blessés


Le siège de la Biac à Kinshasa

Six hommes armés dont quatre en tenue militaire ont attaqué vendredi à Bukavu, la Banque internationale pour l’Afrique au Congo (Biac), direction locale, en pleine journée et emporté, selon les sources, 50.000 dollars américains en laissant derrière eux un cadavre et des blessés.

Il est 15h passées en plein centre ville de Bukavu, vendredi 25 juin, lorsqu’une jeep de couleur verte stationne devant la Biac.

Six personnes en descendent et entrent dans la banque.

Celle qui était devant, en tenue civile, se présente  à la réception comme un client de la banque.

Ce n’était qu’un subterfuge.

Selon le chef d’agence de la Biac Bukavu,  Aimé Masimango, l’homme était immédiatement suivi de deux autres, habillés, eux , en tenue militaire.

L’un d’eux  portait même des galons de colonel.

Deux autres étaient entrés par derrière, entre-temps.

Dans les secondes qui ont suivi, le soit disant client ordonne à tout le monde trouvé à l’intérieur de se coucher.

Un lieutenant de la police qui a essayé de résister attrape une balle tirée sur lui à bout portant par l’un des assaillants.

Il meurt sur le champ.

D’autres coups de feu sont tirés, blessant deux personnes dont un policier.

Les assaillants profitent alors de la panique générale créée par leur attaque pour se diriger vers le  guichet où, selon le chef d’agence, ils emporteront une enveloppe contenant 50.000 dollars américains.

La bande reprend place à bord de la jeep qui démarre en trombe vers le marché Benyewera.

Quelques policiers qui assuraient la garde de l’établissement bancaire avaient réussi à répliquer en tirant sur les bandits, blessant l’un d’eux.

Au total, donc trois blessés qui ont tous été conduits vers des centres hospitaliers de la place.

Comment pareil coup pouvait-il  s’opérer en plein centre de la ville et en pleine journée ? Les habitants de Bukavu s’interrogent et n’en croient pas leurs oreilles .

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner