Faradje: plus de douze mille déplacés de retour dans leurs villages


La situation sécuritaire s'est améliorée dans cette région, selon des témoignages.

La situation sécuritaire s’est améliorée dans le territoire de Faradje. Ce qui a facilité, selon le chef de la cité d’Aba, le retour au cours des six derniers mois de plus de douze personnes qui avaient fui les attaques et exactions des rebelles ougandais de la LRA.

Ces retournés reviennent d’Aba centre.

Ils sont installés à Nyalanya, Nyari, Hima et Ramadala.

Ces villages sont actuellement sécurisés par les militaires FARDC, selon la même source.

Pendant leur retour, ils reçoivent de certaines ONG internationales, des vivres, des semences et des matériels aratoires pour leur réinsertion dans leurs milieux d’origine.

Mais sur place dans ces milieux, les autorités locales indiquent que les conditions d’accueil pour les retournés sont précaires.

Pas de structures sanitaires ni de médicaments et autres matériels pour la prise en charge médicale de la population.

Les enfants ne sont pas scolarisés faute des infrastructures scolaires.

L’eau potable y est également rare.

D’où l’appel des autorités locales au gouvernement et aux humanitaires.

Pour sa part, le responsable de Ocha en Ituri dit n’avoir pas été informé du mouvement de ces personnes retournées dans leurs villages.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner