Kinshasa: affaire poulets avariés, vice de procédure dans la destruction


Les poulets avariés déterrés par les habitants de Mont-Ngafula

Les poulets avariés déterrés et revendus dans la commune de Mont-Ngafula, jeudi 14 octobre, étaient entreposés depuis quelques semaines dans des containers Maersk au terminal des containers du port de Kinshasa à côté du Beach Ngobila, a appris Radio Okapi, mardi 19 octobre. Toutefois, l’identité du propriétaire de cette cargaison reste inconnue et les circonstances de sa destruction sont encore floues.

Selon des informations en notre possession, une commission a été récemment mise en place pour la destruction de ces poulets avariés et consignés par la coordination provinciale du programme national de l’hygiène aux frontières de Kinshasa.

Cette commission est composée du service provincial de l’environnement, de l’agriculture, du service de l’hygiène en ville, du service de l’hygiène aux frontières, du parquet et des services de sécurité.

Trois étapes devraient être franchies dans cette opération de destruction.

La commission devait procéder à la dénaturation de ces poulets avariés avec du carburant, avant de les incinérer et enfouir les restes, a-t-on appris des sources proches du dossier.

Difficile de dire si ces étapes ont été respectées. Néanmoins, un devis a été élaboré pour acheter le matériel nécessaire à la destruction de cette cargaison, ont déclaré des sources bien informées.

Toutefois, aucune source n’a pu confirmer si le matériel a été acheté, les langues se déliant très peu sur ce dossier.

Une autre lumière sur cette affaire pourrait provenir du rapport de la commission de destruction de ces poulets avariés.

Ce rapport doit être déposé ce mercredi au programme national d’hygiène.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner