Unilu: les professeurs suspendent les cours pour deux semaines

Une vue du centre ville de LubumbashiUne vue du centre ville de Lubumbashi

Une vue du centre ville de Lubumbashi

Les professeurs de l’Université de Lubumbashi (Unilu), membres  du syndicat Association  Syndicale du Corps Académique et scientifique de l’Université de Lubumbashi (Acasul) ont décidé, samedi 7 mai, de suspendre toutes leurs activités pour deux semaines. Selon le secrétaire général de l’Acasul, cet arrêt de travail est décrété pour faire pression sur le gouvernement afin qu’il réponde à leurs revendications salariales et matérielles.

 «C’est depuis plusieurs années que nous sommes déstabilisés. Le salaire n’arrive pas à temps. Nous avons aussi le problème du statut particulier et spécifique du corps académique et scientifique.  Il y a aussi le problème des véhicules. Ce problème a pris des allures inquiétantes. On apprend seulement à Kinshasa que les véhicules sont déjà distribués sans qu’on ne sache la part des professeurs de Lubumbashi, » a déclaré le professeur Kampetenga  Lusenga.

A propos de leurs collègues de Kinshasa, en effet, après plus de deux semaines de grève des professeurs de quelques établissements supérieurs et universitaire de la capitale, un protocole d’accord a été signé samedi 9 avril 2011 entre le gouvernement et l’Association des professeurs de l’Université de Kinshasa (Apukin) à la primature, en présence du Premier ministre, Adolphe Muzito.

 

Cet accord visait l’amélioration des conditions socioprofessionnelles et la révision du  statut des professeurs. 

Et trois semaines plus tard, soit le samedi 29 du même mois, le ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire (Esu), Léonard Mashako Mamba, a remis aux professeurs de la capitale, au cours d’une cérémonie officielle organisée à l’ISP/Gombe, un premier lot symbolique de cinq véhicules sur les mille quatre cents annoncés.

lire aussi:

Achat des véhicules des professeurs, l’Apukin dénonce la tentative de récupération de l’initiative par le ministre Mashako

 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner