Rutshuru: la population dans la rue après une embuscade meurtrière

La population de Rutshuru est descendue dans la rue, ce mardi 10 mai, sur l’axe Chengerero-Bunagana pour exprimer son mécontentement face à la persistance de l’insécurité dans cette partie de la province du Nord-Kivu.

Toutes les activités ont été paralysées. Les écoles notamment sont restées fermées. La population a barricadé la route et mis à feu le marché local.

Dans la matinée, un minibus est tombé dans une embuscade tendue par des hommes armés à Rukoro près de Rutshuru-centre.

Selon des témoins, l’embuscade a causé deux morts mais l’administrateur du territoire de Rutchuru, Amisi Kalonda, parle de quelques blessés.

Amisi Kalonda indique que c’est une façon pour cette population d’exprimer son ras-le-bol au gouverneur de la province, Julien Paluku, qui poursuit les concertations sur place pour tenter de mettre fin à cette insécurité grandissante.

Au cours des concertations que Julien Paluku conduit, la population a soulevé les problèmes à l’origine de cette insécurité, indique le président de la société civile locale:

  • la présence des groupes armés FDLR et des militaires FARDC incontrôlés,
  • la circulation d’ armes au sein de la population, etc.

La même source ajoute que la population attend voir les mesures qui seront envisagées par l’autorité provinciale.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner