Nord-Kivu: les FDLR pillent et tuent deux personnes à Kiwanja

Un milicien FDLR. Photo tlaxcala.esUn milicien FDLR. Photo tlaxcala.es

Un milicien FDLR. Photo tlaxcala.es

Deux personnes ont été tuées le samedi 29 mai dans la soirée lors des pillages perpétrés à Kiwanja dans le territoire de Rutshuru par les Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR). Au cours des échanges des tirs entre ces derniers et les Forces armées de la RDC (FARDC), une autre personne est morte atteinte par une balle perdue quelques heures après avoir été acheminée à l’hôpital général de Rutshuru.

Le président de la société civile de Rutshuru affirme que c’est aux environs de 18 heures locales que les assaillants ont commencé les pillages dans deux quartiers de Kiwanja.

La même source renseigne que le dimanche 29 mai dans la matinée, la population en colère a barricadé la route Goma-Butembo et a lancé des pierres contre les militaires déployés pour la sécuriser.

Le  commandant du 4ème régiment des FARDC basé à Kiwanja indique, lui, que lors des pillages, les FDLR n’ont tué qu’une seule personne.

Le calme est revenu dans l’après-midi à Kiwanja.

Le commandant du 4ème régiment FARDC invite la population à ne pas collaborer avec les FDLR et à dénoncer leur présence.

Le mardi 10 mai, la population de Rutshuru est descendue dans la rue sur l’axe Chengerero-Bunagana pour exprimer son mécontentement face à la persistance de l’insécurité dans cette partie de la province du Nord-Kivu.

Toutes les activités ont été paralysées. Les écoles notamment sont restées fermées. La population a barricadé la route et incendié le marché local.

Dans la nuit de mercredi à jeudi 26 mai, des éléments des FDLR avaient tué au moins six personnes dans le village de Katwiguru,  à 22 kilomètres de Kiwanja.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner