Katanga: poliovirus sauvage, un nouveau cas confirmé à Kongolo

Le laboratoire de l’Institut national de recherches biologiques (INRB) de Kinshasa a confirmé un nouveau cas de poliovirus sauvage enregistré au mois de juillet dans le district du Tanganyika. Il s’agit d’un enfant âgé de dix mois habitant la zone de santé de Mbulula dans le territoire de Kongolo.

Une mission conjointe Organisation mondiale de la santé (OMS), Programme élargi de vaccination (PEV) et Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) s’est rendue dans cette zone de santé, jeudi 8 septembre, pour enquêter sur ce nouveau cas.

Selon l’OMS, cet enfant n’avait pas reçu de vaccin contre la poliomyélite.

Au mois d’août, deux cas de poliovirus sauvage ont été enregistrés dans la localité d’Ankoro dans le territoire de Manono.

Des sources de l’OMS affirment  que le virus découvert à Ankoro est propre à la RDC. Il n’a été identifié nulle part ailleurs.

Ces sources expriment la crainte de voir la RDC répandre cette nouvelle forme de poliovirus.

L’OMS, le PEV et l’Unicef rappellent que trois stratégies sont arrêtées pour l’éradication de la poliomyélite en RDC:

  • la vaccination de routine
  • les activités de masse 
  • les campagnes de vaccination et la surveillance épidémiologique

Pour éradiquer la maladie, les trois organisations demandent aux communautés locales de s’impliquer en faisant vacciner les enfants.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner