RDC : les magistrats vont en grève pour réclamer le salaire de 1600 USD

Les magistrats affiliés au Syndicat autonome des magistrats du Congo (Synamac) ont décidé d’observer un arrêt de travail illimité dès ce samedi 17 septembre sur toute l’étendue du territoire national. Ils réclament le paiement de leur salaire de 1 600 USD pour le dernier magistrat comme a déclaré le chef de l’Etat congolais Joseph Kabila dans le discours bilan de son mandat, mercredi 14 septembre à Kinshasa.

La décision d’aller en grève a été prise, vendredi 16 septembre à Kinshasa, à l’issue de l’assemblée générale du Synamac.

Le premier vice-président de ce syndicat, Edmond Isofa, rappelle que le Synamac a déposé, le 1er août 2011, un cahier des charges au Premier ministre Adolphe Muzito pour réclamer une augmentation salariale.

« Avec le discours du président dela République, les magistrats ont estimé qu’il y a lieu de clarifier la situation et que leur dû leur soit effectivement payé avant de reprendre le travail. Sur le terrain, le dernier magistrat touche à peine 495 dollars », a-t-il déclaré.

Jeudi 15 septembre au lendemain du discours du président Kabila, les magistrats avaient déserté leurs bureaux au palais de justice de Kinshasa demandant à ce que la différence de leurs salaires détournés soit restituée avec effet rétroactif.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner