Maniema: 200 enfants meurent d’anémie en deux semaines à Kabambare

Deux cents enfants de moins de six ans sont morts d’anémie en l’espace de deux semaines dans la zone de santé de Sarambila dans le territoire de Kabambare au Maniema. Selon le médecin chef de zone de santé, 3 à 5 enfants meurent chaque jour, dans des structures médicales de Sarambila et Lusangi. Il affirme que cette anémie est causée par le paludisme.

Le médecin chef de zone de Lusangi, qui confirme cette information, ajoute que ces zones de santé connaissent une pénurie d’antipaludéens et manquent de poches de sang.

Les pharmacies qui possèdent encore des poches de sang les vendent à 10 000 Francs congolais (10 $US) la pièce, alors qu’ils étaient vendus à 500 Francs congolais (0.5 $US) avant la pénurie.

Pour remédier à la situation, le gouverneur du Maniema, Pascal Tutu, a envoyé 3650 poches de sang dans ces zones de santé.

Il a recommandé à ces zones de santé de donner gratuitement ces poches de sang aux malades et a promis d’envoyer prochainement des antipaludéens.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner