Kinshasa: un dépôt d’armes des FARDC réhabilité au camp Kokolo

Dans un dépôt d’armes à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John BompengoDans un dépôt d’armes à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Dans un dépôt d’armes à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Un dépôt d’armes et de munitions de la force terrestre des FARDC, a été inauguré, mardi 22 novembre, au Camp Kokolo de Kinshasa, après sa réhabilitation par la mission de l’Union européenne en charge de la reforme du secteur de la sécurité en RDC (Eusec). Ce dépôt va permettre de mieux stocker, maintenir et séparer des armes et des munitions tout en respectant les normes nationales et internationales de sécurité, a indiqué le chef du département logistique à l’état-major de la force terrestre, le colonel Lioko.

La réhabilitation de ce dépôt prouve que «la République démocratique du Congo respecte les normes internationales [recommandées] par l’Onu, surtout en ce qui concerne les armes de petit calibre», a souligné le colonel Lioko.

Dans un dépôt d’armes à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Dans un dépôt d’armes à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Des explosifs dans un dépôt d’armes à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Des explosifs dans un dépôt d’armes à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Des minutions dans un dépôt d’armes à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Des minutions dans un dépôt d’armes à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Caisses des minutions dans un dépôt à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Caisses des minutions dans un dépôt à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Des minutions dans un dépôt d’armes à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Des minutions dans un dépôt d’armes à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Dans un dépôt d’armes à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Dans un dépôt d’armes à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Dans un dépôt d’armes à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Dans un dépôt d’armes à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Caisses des explosifs et des minutions gardés dans un dépôt d’armes à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Caisses des explosifs et des minutions gardés dans un dépôt d’armes à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Caisses des explosifs et des minutions dans un dépôt d’armes à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Caisses des explosifs et des minutions dans un dépôt d’armes à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Ce dépôt compte quatre pièces d’environ 5 mètres carré chacune. Dans la première pièce sont gardées des munitions comme des roquettes, des grenades, etc. La deuxième contient des balles de différentes armes.

La troisième pièce, la plus spacieuse, sert à garder les armes lourdes et légères et la quatrième au nettoyage et à l’entretien des armes.

Financé par l’Eusec, ce dépôt est le premier à être réhabilité depuis la tenue, en octobre 2010 à Kinshasa, de la table ronde sur la sécurité physique et la gestion des stocks d’armes et des munitions des FARDC.

Le chef de l’Eusec/RDC a précisé que la réhabilitation des dépôts d’armes et de munitions constitue l’une des composantes de la coopération entre les FARDC et sa mission pour l’amélioration de la sécurité physique et la gestion des stocks d’armes des FARDC.

Cette activité s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du plan de réforme de l’armée, entériné en 2010 par le ministre de la Défense et anciens combattants, selon le colonel Lioko.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner