Nord-Kivu : le chef milicien Cheka séjourne à Walikale

 Le chef-rebelle Cheka s’est présenté, mercredi 23 novembre, aux FARDC à Kibua situé à une trentaine de kilomètre de Walikale-centre accompagné de 70 de ses hommes armés. Candidat à la députation nationale, il s’est adressé pendant au moins une heure, jeudi 24 novembre, à une centaine de personnes, réunies au rond-point de l’Unité à Walikale, au Nord-Kivu

Des témoins indiquent qu’à aucun moment, Cheka n’a fait mention de sa candidature à la députation nationale pendant son discours.

Plusieurs versions circulent sur sa présence à Walikale. Selon certaines indiscrétions, Cheka et ses hommes sont venus chercher protection auprès des FARDC.

Il serait recherché par les FDLR qui l’accusent de complicité dans la mort du Colonel FDLR Sadiki, tué le week-end dernier à Mapembe, lors d’une opération des FARDC.

Pour la population de Walikale, ce chef-rebelle y serait venu simplement pour faire soigner un de ses combattants, blessé au cours des récents combats avec les FDLR à Misau.

Selon les mêmes témoins, Cheka aurait annoncé son intention de retourner en brousse pour poursuivre sa lutte armée.

Rappelons que ce chef rebelle, recherché par la justice militaire congolaise pour crimes divers dont des viols massifs, est arrivé à l’état major des FARDC à Walikale-centre, après s’être présenté aux FARDC à Kibua.

Des sources renseignent qu’une délégation des autorités de la 8ème région militaire pourrait se rendre incessamment à Walikale pour rencontrer Cheka.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner