Compilation des résultats des élections: Jacques Djoli appelle les Congolais à la vigilance

Des colis de procès-verbaux et des bulletins de vote empilés dans un centre de compilation de la Ceni à Lubumbashi (Katanga), le 29 novembre 2011. Radio OkapiDes colis de procès-verbaux et des bulletins de vote empilés dans un centre de compilation de la Ceni à Lubumbashi (Katanga), le 29 novembre 2011. Radio Okapi

Des colis de procès-verbaux et des bulletins de vote empilés dans un centre de compilation de la Ceni à Lubumbashi (Katanga), le 29 novembre 2011. Radio Okapi

Le vice-président de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), Jacques Djoli a invité, mercredi 30 novembre, les observateurs, les journalistes et les témoins des partis à veiller sur l’opération de compilation des résultats des élections présidentielle et législatives. Selon lui, cela empêcherait toute éventuelle manipulation tendant à créer des tensions postélectorales.

«Je crois qu’il faut garder cette ligne de surveillance électorale populaire notamment au niveau des centres de compilation, veiller à l’intégrité des résultats. Puisque tout le monde a les PV, chacun peut à titre privé compiler les résultats même si la Ceni détient le monopole de la publication officielle», a-t-il déclaré avant d’inviter la population à rester vigilante pour veiller à ce que «ce qui a été mis dans l’urne soit ce qui soit compilé et affiché».

Jacques Djoli a, par ailleurs, demandé aux agents électoraux de faire en sorte que «le peuple puisse avoir des résultats réels».

669 centres locaux de compilation des résultats sont repartis sur l’ensemble du territoire national.

Le vice-président de la Ceni a indiqué que ces centres ont l’obligation de recevoir les témoins des partis en respectant les devoirs de sécurité et de sérénité.

La ville de Kinshasa compte 4 centres de compilation des résultats (CCR), installés à la Foire internationale de Kinshasa (Fikin).

La population s’était mobilisée dans plusieurs villes, lors des élections présidentielle et législatives du 28 novembre, pour empêcher des tentatives de fraude, provoquant quelques fois des débordements.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner