Lubumbashi: l’ONG ACIDH accuse 5 entreprises minières de violation droits de l’homme

Des camions chargés des minerais bloqués sur la route de Kolwezi dans la province du Katanga/RDC, 11/03/2011.Des camions chargés des minerais bloqués sur la route de Kolwezi dans la province du Katanga/RDC, 11/03/2011.

Des camions chargés des minerais bloqués sur la route de Kolwezi dans la province du Katanga/RDC, 11/03/2011.

L’ONG Action contre l’impunité pour les droits humains (ACIDH), basée à Lubumbashi au Katanga, cinq entreprises de violer les droits des communautés locales dans les lieux où elles sont implantées. L’ACIDH l’a décalé lors de la présentation à la presse, vendredi 23 décembre, de rapport d’enquête à ce sujet. 

Dans ce rapport de 58 pages intitulé ” les sans voix”, l’ACIDH indexe les sociétés suivantes:

  • Tenke Fungume mining (TFM)
  • Rwashi mining
  • Boss mining
  • Chemaf
  • Compagnie minière du Sud du Katanga (CMSK). 

L’analyse des documents et les descentes faites dans ces différentes entreprises ont permis aux chercheurs de cette ONG de dégager trois faits, portant atteinte aux droits des populations locales:

Le rapport cite d’abord TFM qui, avant de s’installer, a effectivement consulté les communautés locales concernées pour avoir une idée sur leurs attentes. Pour l’ACIDH, ces consultations étaient entachées de beaucoup d’irrégularités, sans les préciser. 

La deuxième tendance est celle composée des entreprises qui affirment avoir organisé des consultations avec les communautés locales. Mais celles-ci n’ont pas reconnu ces consultations. L’ONG  cite dans cette catégorie Boss Mining, Chemaf et Rwashi Mining. 

Enfin, l’ACIDH accuse la CMSK de n’avoir pas du tout organisé ces consultations, qui sont pourtant recommandées par le code minier en RDC. 

«Ces cinq entreprises constituent un échantillonnage de la manière dont l’exploitation minière affecte les communauté locales et renseigne que, de manière générale, ces communautés ne sont pas associées lors de la prise de décisions qui ont des effets sur elles», indique le rapport de l’ACIDH, concluant que le principe de consentement préalable libre et éclairé de ces communauté  n’est pas respecté.

Ce rapport indexe également les entreprises qui polluent l’environnement.

Lire aussi sur radio okapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner