Cholera: 1633 cas avec 14 décès au Sud-Kivu

De gauche à droite, un préposé de MSF désinfecte, un homme sortant du centre de prise en charge des victimes de l’épidémie du choléra à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John BompengoDe gauche à droite, un préposé de MSF désinfecte, un homme sortant du centre de prise en charge des victimes de l’épidémie du choléra à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

De gauche à droite, un préposé de MSF désinfecte, un homme sortant du centre de prise en charge des victimes de l’épidémie du choléra à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

L’Inspection provinciale de la santé au Sud-Kivu a dénombré, ce jeudi 5 janvier, des milliers de cas de choleras avec 14 décès. Selon des sources, la flambée de cette épidémie est constatée dans plusieurs zones de santé de la province du Sud-Kivu notamment à Bukavu, Kabare, Minova, Mubumbano et Kaniola.

Par ailleurs, dans la zone de santé de Mulungu, en territoire de Shabunda, on enregistre plutôt des cas des diarrhées sévères qui ont déjà fait 23 décès.

Des acteurs locaux parlent des centaines de morts dus à cette diarrhée.

Le médecin inspecteur provincial du Sud-Kivu a rejeté ces chiffres fournis, selon lui, par des sources non médicales et il a annoncé pour bientôt la tenue d’une rencontre avec les partenaires pour mettre en place un planning d’intervention.

«Effectivement, il sévit au Sud-Kivu des cas de flambées de cholera. Depuis la semaine 45 jusqu’aujourd’hui, nous avons enregistré 1633 cas avec 14 décès. Il vient d’être signalé aussi depuis la semaine 51 des cas d’une maladie diarrhéique à forte létalité dans la zone de santé de Mulungu dans le territoire de Shabunda», a affirmé Manu Burhole.

Il a déploré l’insécurité qui sévit dans la région ne permettant pas à l’Inspection provinciale de documenter correctement le nombre des cas.

«Les affrontements dans la région n’ont pas permis d’organiser les interventions par Malteser qui nous appuie dans les urgences dans cet axe là», a poursuivi le médecin inspecteur provincial.

Active dans le secteur de la santé, l’Ong Malteser déclare être prête avec des stocks de médicaments pour intervenir dans cette zone enclavée.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner