Sud-Kivu: Roger Meece se dit préoccupé par les attaques contre des civils à Shabunda

Le chef de la Monusco, Roger Meece à Kinshasa, 26/07/2010.Le chef de la Monusco, Roger Meece à Kinshasa, 26/07/2010.

Le chef de la Monusco, Roger Meece à Kinshasa, 26/07/2010.

Le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies en RDC, Roger Meece se dit préoccupé par la situation sécuritaire dans le territoire de Shabunda au Sud-Kivu. A l’issue de son entretien, mercredi 18 janvier, avec le gouverneur de la province, Marcellin Chisambo, il a affirmé que les forces conjointes Monusco-FARDC doivent continuer leurs efforts afin d’éliminer la menace que constituent les Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR).

«Ce que nous voyons avec ces attaques des FDLR contre les civils est préoccupant », a déclaré le patron de la Monusco.

Pour Roger Meece, il est important de mettre fin à la menace des FDLR «le plus rapidement possible».

Les rebelles des FDLR ont tué trente-neuf personnes entre lundi et mardi 3 janvier à Shabunda. Selon des associations des droits de l’homme, ces tueries ont eu lieu dans les villages de Luyuyu, Ngolombe et Kishenya situés en groupement de Bamuguba Sud.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner