Beni: la société civile accuse le parquet d’entretenir l’impunité

La coordination urbaine de la société civile de Beni, dans le Nord-Kivu, a accusé, mercredi 25 janvier, le parquet secondaire local d’entretenir l’impunité. Elle a cité notamment le cas d’un magistrat de cette juridiction qui, en début de semaine, a fait libérer, sans audition, un groupe de bandits venus de Bunia dans la Province Orientale.

Tout en saluant la bravoure de la police, qui a arrêté ces malfaiteurs, la société civile a expliqué que ce groupe de bandits avait cambriolé un magasin dans la cité de Bunia et emporté une centaine de portables ainsi que d’autres biens de valeur. Ces biens seraient présentement entre les mains du magistrat incriminé, selon la même source.

Elle a demandé, par conséquent, au parquet de diligenter une enquête pour établir les responsabilités dans cette affaire et « d’appliquer la tolérance zéro », et au conseil supérieur de la magistrature de « décourager ce comportement susceptible de ternir l’image de la justice ».

Le procureur près le tribunal secondaire de Beni, Damien Kambale, a indiqué à la société civile que « nul n’est au dessus de la loi ». Il a affirmé que le magistrat impliqué dans cette affaire a déjà été mis aux arrêts, et qu’il comparaîtrait bientôt devant la justice.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (152)
Ebola (129)
Djugu (55)
FARDC (51)
FCC (49)
Léopards (46)
Beni (36)
Sénat (30)
Can 2019 (28)
ADF (25)
Lamuka (23)
AFDC-A (23)
CACH (20)
Caf (20)
Monusco (20)