Des enseignants de l’Université officielle de Mbuji-Mayi demandent des salaires équitables

Une vue du site de l'Université de Kinshasa(Unikin), 18/01/2011.Une vue du site de l’Université de Kinshasa(Unikin), 18/01/2011.

Une vue du site de l'Université de Kinshasa(Unikin), 18/01/2011.

Le climat social est troublé à l’Université officielle de Mbuji-Mayi (UOM), au Kasaï-Oriental. A la base, près de trente assistants et chefs des travaux ont accusé, mardi 7 février, le comité de gestion de cette institution universitaire de répartition inéquitable de salaires.

Mécontents, ces enseignants disent ne pas comprendre pourquoi les enseignants de même catégorie touchent des salaires différents.

Selon eux, certains assistants de premier mandat, pourtant inscrits sur le listing officiel de la paie des fonctionnaires de l’Etat, reçoivent respectivement 49 000 et 120 000 francs congolais, soit 50,3 et 130 dollars le mois alors d’autres de la même catégorie, non mécanisés, perçoivent près de 200 000 FC, équivalent à 220 dollars américains chaque fin du mois.

Selon ces enseignants indignés, ce traitement salarial ne leur permet pas de faire face à leurs charges et de nouer les deux bouts du mois.

En réaction, le comité de gestion de l’UOM, dirigé par Moïse Kalambayi a indiqué que la disparité salariale est une affaire nationale.

«Chaque catégorie d’enseignant a un salaire déterminé et que la mécanisation au ministère de la Fonction publique ne suffit pas pour recevoir le salaire de l’Etat», a déclaré le recteur  de cette université, ajoutant que son comité de gestion accorde une prime équitable à tous ses enseignants non encore reconnus par le ministère de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU).

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner