Dungu: la LRA tue 2 personnes, selon la société civile locale

Joseph Kony, leader de la LRA, avec ses lieutenantsJoseph Kony, leader de la LRA, avec ses lieutenants

Joseph Kony, leader de la LRA, avec ses lieutenants

Des rebelles ougandais de la LRA ont tué deux personne, enlevé une vingtaine, emporté 1 150 kilos de marchandises et pillé les greniers, de lundi à samedi 11 février, dans le territoire de Dungu, situé à 780 Km au Nord-Est de Kisangani (Province-Orientale), selon la société civile locale et l’administration du territoire.

Les mêmes sources accusent ces hommes en armes d’avoir ciblé plusieurs localités de cette contrée notamment:

  • Pagulupa
  • Naguero
  • Nganzi
  • Ngilim
  • Nabiapayi
  • Banda
  • Sambia.

De son côté, le commandant de la 9è région militaire des FARDC, le général Jean-Claude Kifwa a rejeté la thèse soutenant l’existence de la LRA sur le sol congolais.

Il a par contre attribué cette recrudescence d’insécurité aux bandits congolais armés.

Le général Jean-Claude Kifwa a reconnu que les FARDC éprouvent d’énormes difficultés pour mettre fin pour le moment à ce climat d’insécurité faute de logistique.

«Il y a un problème aussi de mobilité. Nous faisons face à un sérieux problème d’ordre logistique parce que le charroi est amorti. Nous allons nous impliquer et demandons à ce que la hiérarchie puisse intervenir. Il faut comprendre que nous sommes à la frontière entre deux pays voisins, il y a le Soudan du Sud et la RCA où règne aussi l’insécurité. Souvent on est débordé par le contournement de nos positions par l’ennemi qui utilise les territoires d’autres pays. Dernièrement, on avait signalé la présence de Mbororo vers Bapolo, en RCA. Ils traversent pour nourrir leurs bétails chez nous après ils rentrent», a-t-il affirmé.

Le commandant de la 9è région militaire a tout de même promis de s’engager pour combattre ce qu’il qualifie de la recrudescence de banditisme.

«Un dispositif opérationnel armé-police-service national de renseignement qui n’existe pas encore mettra fin aux phénomènes des bandits armés à Dungu», a rassuré le général Jean-Claude Kifwa.

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner