Katanga: le rapatriement des refugiés angolais suspendu à Dilolo

Des regugiés pris en charge par le HCR au Sud-Kivu en RDCongo, 6/10/2010.Des regugiés pris en charge par le HCR au Sud-Kivu en RDCongo, 6/10/2010.

Des regugiés pris en charge par le HCR au Sud-Kivu en RDCongo, 6/10/2010.

Les opérations de rapatriement  des refugiés angolais vivant dans le district du Lualaba au Katanga sont suspendues jusqu’à la fin de la saison des pluies (avril). Le mauvais état des routes reliant le territoire de Dilolo à d’ autres localités où sont regroupés ces refugiés ne permet plus au Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) et ses  partenaires d’organiser leur transport, ont indiqué, ce dimanche 19 février, les autorités territoriales. 

Le HCR, la Commission nationale pour les refugiés (CNR) et l’Organisation internationale de migration (OIM) poursuivent la sensibilisation  des Angolais vivant dans le district du Lualaba,  afin d’obtenir leur accord pour un retour volontaire dans leur pays. 

Mais ils sont confrontés à une difficulté: la plupart des  routes dans le district du Lualaba sont en très mauvais état. L’année dernière, l’OIM a financé les travaux de cantonnage manuel sur ces différents axes routiers, mais ils se dégradent davantage sous l’effet des pluies diluviennes. 

Conséquence, il faut, par exemple, au moins six heures en voiture pour parcourir  la route Dilolo – Katoka, longue de 55 Km. L’administrateur du territoire de Dilolo, Tshimbayi Kanyinda, explique: 

«On ne peut plus recevoir régulièrement des véhicules qui viennent de Sandoa. Là, il faut aller à moto, avec l’éventualité de transporter cette moto sur vos épaules à certains endroits (…) Nous sommes obligés d’arrêter un peu [le rapatriement des réfugiés angolais] pour voir dans quelle mesure on peut [réhabiliter certaines routes] pour permettre aux réfugiés qui sont à Kasaji, Kapanga, Sandoa… de se regrouper à Dilolo pour être rapatriés chez eux.» 

Le HCR et ses partenaires sont en plein processus de rapatriement des réfugiés résiduels, a-t-il souligné, depuis le début de cette année. Près de trois cinquante refugiés angolais du district du Lualaba ont été ainsi rapatriés. Six mille autres devraient regagner leur pays avant le 30 juin. 

Plus de 2 200 réfugiés angolais sur les 79 000 qui vivent en République démocratique du Congo ont été rapatriés, durant les trois derniers mois, à partir du Bas-Congo et du Katanga, avait affirmé, mercredi 1er février, la porte-parole du HCR, Céline Schmitt, au cours de la conférence hebdomadaire des Nations unies. Elle avait ajouté que cette opération de rapatriement  allait se poursuivre pour les Angolais vivant à Kinshasa.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner