Katanga: plus de 16. 000 déplacés ont besoin d'une aide humanitaire

Population fuyant les FDLRPopulation fuyant les FDLR

Population fuyant les FDLR

Une mission conjointe de la Monusco/Lubumbashi, des agences des Nations unies et des ONG nationales s’est rendue du 13 au 17 février 2012 dans le territoire de Mitwaba à plus de 450 km de Lubumbashi, dans le Katanga. Le but: évaluer  la situation sécuritaire et humanitaire dans cette contrée qui connait un déplacement des populations. La mission a conclu que plus de 16 000 déplacés de Mitwaba, Manono, Pweto et Malemba au Katanga ont besoin d’une assistance humanitaire.

 Certains déplacés ne sont pas regroupés dans des sites d’accueil. Il s’agit de ceux qui proviennent des villages de :

  •  Kansowé 
  • Lwende  
  • Kwiyongo  
  • Kifinga 
  • Katolo 
  • Shamwana 
  • Kisele  

Certains sont en brousse, d’autres commencent à retourner timidement dans des villages. Il y a aussi ceux qui ont rejoint Mitwaba centre et se trouvent dans des familles d’accueil. Tous vivent dans de mauvaises conditions.

 Selon Médecins Sans Frontière Hollande et l’ONG/Concern, des déplacés trouvés en brousse manquent de nourriture, boivent l’eau des  cours d’eau, sont à la merci des moustiques et sont exposés aux intempéries. Les humanitaires qui sont descendus sur place estiment qu’il est nécessaire d’envoyer une assistance humanitaire en vivres et en intrants en faveur de ces déplacés.

 Dans le territoire de Mitwaba, plusieurs villages se sont vidés de leurs populations suite aux affrontements de décembre dernier entre FARDC et miliciens Maï-Maï de Gédéon dans le village de Mubidi à une quarantaine de kilomètres de Mitwaba centre. Des sources sur place ont signalé que le mouvement de panique a été causé lorsque les FARDC ont lancé un ultimatum aux civils des villages. Ils devaient rendre les armes sous peine d’être considérés comme étant des Maï-maï.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner