Province Orientale: les miliciens de FRPI pillent bétail et argent à Irumu

Carte de Bunia en Province OrientaleCarte de Bunia en Province Orientale

Carte de Bunia en Province Orientale

Le leader des Forces de résistance patriotique de l’Ituri (FRPI), Cobra Matata, se dit prêt à se rendre aux Forces armées congolaises (FARDC) avec ceux de ses hommes qui le voudront. Le milicien serait entrain de regrouper ses combattants depuis deux jours à une centaine de kilometres de Bunia. A la 9e région militaire, on espère que cet engagement se concrétise.

Les autorités du district et des sources proches de la Monusco confirment aussi cette information. Depuis jeudi dernier, environ 200 miliciens du FRPI ont été aperçus à Bukiringi, à une centaine de kilomètres de Bunia. Habillés en tenue des FARDC, ils se mêlent à la population civile, notamment dans le marché, et se seraient même entretenus avec les chefs coutumiers de ce village.

Joint au téléphone vendredi, Cobra Matata a indiqué qu’il était prêt à se rendre, estimant « qu’il est temps de faire la paix ». Il dit inscrire son action dans un processus auquel il a adhéré il y a quelques semaines avec le soutien du chef de cité intérimaire de Bunia, Serge Losa.

Il s’est aussi dit prêt à ramener 1 500 hommes de troupe qui combattent à ses côtés. Il exige notamment le mixage de ses hommes avec les FARDC et demande une amnistie pour lui et ses hommes.

A Kisangani, le général de brigade Jean-Claude Kifwa, commandant de la 9e région militaire des FARDC, espère que Cobra Matata va concrétiser sa promesse. Pour lui, les exigences du leader des FRPI ne posent aucun problème, « pourvu que les habitants de Walendu-Bindi retrouvent la paix ».

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner