La société civile dénonce une nouvelle attaque des FDLR à Kalehe

Un milicien FDLR. Photo tlaxcala.esUn milicien FDLR. Photo tlaxcala.es

Un milicien FDLR. Photo tlaxcala.es

Les organisations de la société civile du territoire de Kalehe au Sud-Kivu déplorent une énième  attaque des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR), intervenue dans la nuit du dimanche à lundi 5 mars  dans la localité de Kasheke. Selon une délégation de cette société civile arrivée lundi à Goma au Nord-Kivu, le bilan de cette incursion fait état d’un mort, d’un blessé et  de sept personnes enlevées.

Les rebelles, qui ont fait incursion dans la localité de Kasheke vers 22 heures (locales), étaient venus du parc de Kahuzi-Biega, ont précisé les organisations de la société civile de Kalehe dans une déclaration faite devant les médias de Goma.

Elles ont affirmé leur ras-le-bol face à la «poursuite des attaques des FDLR contre les populations civiles» et regretté l’inaction des FARDC face à cette dernière attaque.

Elias Kanyera, le président de l’Union des jeunes pour la paix, une des organisations de la société civile locale, a témoigné:

«Les FDLR ont emporté sept personnes : quarte femmes et trois garçons. Ils ont aussi emporté presque tous les biens de ce village. Les militaires des FARDC étaient là. Moi, je n’ai pas vu leur réaction.»

Les rebelles des FARDC avaient également fait incursion dans le même village en août 2011, a rappelé la même source, sans donner d’autres détails sur le bilan.

Plusieurs maisons avaient été pillées et plusieurs personnes amenées dans la forêt à la suite d’une attaque des présumés éléments des FDLR dans le village de Kasheke, dans la nuit de jeudi à ce vendredi 28 mai 2011.

Lire aussi sur radiookapi. net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner