RDC: le Premier ministre Adolphe Muzito a démissionné

Adolphe Muzito, ancien Premier ministre de la RDC. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le Premier ministre de la République démocratique du Congo (RDC), Adolphe Muzito, a déposé ce mardi 6 mars dans la matinée, sa démission auprès du Président congolais Joseph Kabila. Sa démission entraîne donc celle de tout son gouvernement.

 Le porte-parole du gouvernement sortant, Lambert Mende, qui a confirmé la démission d’Adolphe Muzito indique que cette démarche est constitutionnelle et que tous les ministres actuels, élus députés nationaux ou pas, sont aussi déclarés démissionnaires: 

«Le Gouvernement est en fin de législature. Il y a une nouvelle Assemblée nationale qui vient d’être mise en place. Il est important que le Gouvernement sortant libère le Président de la République pour lui permettre de créer le nouveau Gouvernement.» 

Il se pose maintenant, a-t-il poursuivi, le problème de la continuité de l’Etat, «qui part à partir de la démission Monsieur le Premier ministre (…) Cette continuité doit être organisée par Monsieur le Président de la République.» 

Lambert Mende a, par ailleurs, précisé que le problème d’incompatibilité entre la fonction de ministre et le mandat parlementaire a été déjà résolu. En effet, le délai accordé aux députés nationaux assurant des fonctions incompatibles expire ce mardi 6 mars. 

Selon les articles 77 et 78 de la loi électorale en vigueur, cette disposition constitutionnelle concerne les membres du gouvernement, les élus de la dernière législature, les mandataires de l’Etat et les membres du cabinet du président de la République. 

A ce sujet, Lambert Mende a indiqué dans la matinée sur Radio Okapi que plusieurs ministres du gouvernement central avaient avisé, lundi, le bureau provisoire de l’Assemblée nationale de leur option de quitter le gouvernement pour leur mandat parlementaire: 

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Le Gouvernement de la République démocratique du Congo  issu des élections de 2006, avait été dirigé par Antoine Gizenga, leader du Parti lumbiste unifié (Palu). Cette équipe gouvernementale avait été formée dans le cadre d’une majorité parlementaire constituée du Palu, de l’Union des démocrates mobutistes (Udemo) et de l’Alliance de la majorité présidentielle (AMP).

Mais à la suite de la démission du Premier ministre Gizenga, le 25 septembre 2008, le président de la République, Joseph Kabila, avait nommé à la tête du Gouvernement un membre du Palu, Adolphe Muzito, ministre du Budget sortant. Nommé le 26 octobre 2008, son cabinet a été remanié une première fois le 19 février 2010, et une deuxième fois le 11 septembre 2011.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Mots-clés populaires

RDC (184)
Ceni (105)
Elections (73)
FARDC (55)
Kananga (41)
Cholera (36)
Monusco (36)
Police (30)
élection (25)
Kasaï (24)
Beni (23)
Kinshasa (23)
Léopards (23)
ADF (23)
Grève (22)