Congo Brazzaville: le gouvernement promet d’allouer 6000 USD à chaque famille sinistrée

Des rescapés tentent de récupérer quelques biens de valeurs le 5/3/2012 à Brazzaville, après les dégâts causés par l’incendie du camp militaire. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le gouvernement congolais a promis d’allouer une somme de 6 000 USD comme «frais de subsistance » aux familles sinistrées après les explosions survenues dimanche 4 mars au régiment blindé du camp militaire de Mpila à l’est de Brazzaville (République du Congo). C’est ce qu’a déclaré jeudi 8 mars Pierre Moussa, le ministre de la gestion des catastrophes.

Il a aussi annoncé la construction de 5 000 logements en faveur des 13 854 sinistrés enregistrés à ce jour. Ces maisons seront construites à Kintele, à environ 30 kilomètres au nord de Brazzaville.

En attendant l’identification de toutes les victimes de ces explosions, le gouvernement a programmé pour le dimanche 11 mars les obsèques de quelques 200 victimes de cette catastrophe après une cérémonie qui sera organisée en leur mémoire au palais des congrès.

Alors qu’il s’adressait aux députés, certains parlementaires ont manifesté leur colère face au gouvernement à qui il demande de bien gérer cette crise.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner