Mbandaka: le projet DDR dénonce le rachat des kits des démobilisés

Une vue du centre ville de Mbandaka dans la province de l'Equateur (RDC) .Une vue du centre ville de Mbandaka dans la province de l’Equateur (RDC) .

Une vue du centre ville de Mbandaka dans la province de l'Equateur (RDC) .

Le chef d’antenne de l’Unité d’exécution du Programme national -Désarmement, démobilisation et réinsertion (UEPN-DDR), Blaise Boloko, lance une mise en garde contre tous ceux qui rachèteront des kits de réinsertion professionnelle dotés aux démobilisés de la ville de Mbandaka (Equateur).

Evalués à plus de deux mille cinq cents dollars américains chacun, ces matériels, accompagnés d’un groupe électrogène, ont été remis vendredi 16 mars, à dix associations des démobilisés des filières de mécanique, menuiserie, boulangerie ainsi que Coupe et couture.

Le chef d’antenne de l’UEPN-DDR/Mbandaka promet des sanctions même contre tout mobilisé qui tentera de vendre son kit.

Blaise Boloko a expliqué le danger que représente la vente ou le rachat de ces kits:

«Les gens qui sont entrain d’acheter ces kits veulent qu’il y ait des troubles dans la ville. Quand ces démobilisés n’ont pas d’occupations, ils deviennent de grands dérangeurs de la population. Pendant qu’ils sont occupés, ils ont du travail, des revenus, ils sont calmes. Quand les mêmes personnes qui prétendent mettre de l’ordre à Mbandaka commencent encore à racheter des sources de revenus des démobilisés, elles ont entrain de chercher que ces gens un mois, deux mois, trois après rentrent dans la rue et se lancent dans le banditisme».

Même le gouverneur de province, Jean-Claude Baende l’a encouragé à dénicher tous ces gens qui ont acheté les biens appartenant aux associations des démobilisés.

L’ONG “Les Aiglons” qui encadre ces associations des démobilisés est appelée à assurer la formation spécifique à chaque filière bénéficiaire de ces kits.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner