Trois ONG dénoncent la pollution de l’eau des rivières de Lubumbashi

Pénurie d'eau à KinshasaPénurie d’eau à Kinshasa

Pénurie d'eau à Kinshasa

Le monde célèbre la journée de l’eau ce jeudi 22 mars sous le thème : « L’eau et la sécurité alimentaire ». A Lubumbashi, l’eau des rivières Kafuebe et Kaviondo que consomme la population est polluée et les poissons y meurent. Dans un communiqué conjoint publié mercredi 21 mars, le Groupe d’action non violente (Ganve), le CDH et le COSCCET, trois ONG de droits de l’homme accusent les entreprises extractives des mines basées dans cette ville du Katanga de déverser des déchets toxiques dans ces rivières.

«Nous avons des documents qui prouvent que ces eaux sont déjà polluées. Ces entreprises y déposent leurs déchets tant liquides que solides », a déclaré le secrétaire du Ganve, René Ntumba.

La population de Lubumbashi utilise les eaux des rivières Kafuebe et Kaviondo pour plusieurs besoins domestiques, a indiqué René Ntumba qui précise que les plantes des riverains se dessèchent lorsqu’ils les arrosent avec les eaux polluées de ces rivières.

« Certains poissons meurent de cette pollution mais la population ne cesse de consomme ces eaux », a poursuivi René Ntumba.

A l’occasion de la célébration de la journée mondiale de l’eau, ces ONG demandent à l’État congolais de garantir à la population l’accès à l’eau potable.

« Nous demandons au gouvernement d’user de son pouvoir pour trouver une solution à ce véritable crime contre l’humanité. Et nous demandons aussi à la population de réclamer son droit le plus inaliénable, c’est-à-dire d’avoir une eau propre à la consommation », a conclu le secrétaire général du Ganve.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner