MSF/Belgique demande à la RDC de décaisser des fonds nécessaires pour soigner les malades du Sida

Enfants victimes du VIH/SidaEnfants victimes du VIH/Sida

Enfants victimes du VIH/Sida

Une délégation de l’ONG Médecin sans frontière/Belgique en mission à Goma au Nord-Kivu, ce dimanche 25 mars, a demandé au gouvernement congolais de décaisser des fonds nécessaires pour les soins des personnes vivant avec le VIH/Sida (PVV). Selon MSF/Belgique, sur les 350 000 PVV recensées, seules 44 000 ont accès au traitement antirétroviral (ARV).

La RDC compte plus d’un million de personnes vivant avec le VIH mais tous n’ont pas besoin de médicaments antirétroviraux.

Le faible taux d’accès des PVV aux ARV constitue «une crise permanente» en RDC, selon MSF/Belgique. Patient Ligodi, chargé de communication de cette ONG en RDC, explique:

«Le gouvernement congolais, à travers une loi, a décrété la gratuité des soins des personnes vivant avec le VIH/Sida. Or, aujourd’hui, ce n’est pas effectif. Nous appelons donc le gouvernement à pouvoir honorer cet engagement, mais aussi à décaisser tous les fonds liés au VIH/sida.»

Le Gouvernement, a-t-il poursuivi, «a alloué un certain montant pour la lutte contre le VIH/Sida. Mais, malheureusement, l’argent n’est toujours pas décaissé.»

Une fois déboursés, ces fonds devraient servir à mettre sous traitement antirétroviral toutes les PVV recensées qui en ont besoin, a estimé Patient Ligodi. «Nous demandons aussi aux bailleurs des fonds de faire en sorte que la RDC soit considérée comme une priorité pour la prise en charge des PVV», a-t-il lancé.

MSF/Belgique a prévu d’organiser à Kinshasa, le 30 mars, une série d’activités en faveur  des personnes vivant avec le VIH/Sida. A cette occasion, des PVV de certaines provinces du pays devraient donner leurs témoignages sur leur situation.

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner