Nord-Kivu: déplacement massif des populations à Musuku et Upende

Population fuyant les FDLRPopulation fuyant les FDLR

Population fuyant les FDLR

Les localités de Musuku et Upende en territoire de Beni (Nord-Kivu) se vident, depuis vendredi 30 mars, de leurs populations qui se dirigent vers la localité de Mbau et la cité de Witsa.

Selon des sources locales, ces populations ont peur d’une éventuelle attaque d’un groupe armé non autrement identifié qui a jeté des tracts dans ces localités.

Les auteurs se ces tracts ne sont pas connus.

Le vice-président de la société civile du Nord-Kivu, Omar Kavota, affirme que la situation sécuritaire reste fragile dans le territoire de Beni et demande aux autorités de prendre des mesures urgentes pour assurer la population.

De son côté, l’administrateur du territoire de Beni, Amisi Kalonda, qui reconnait les faits, accuse des jeunes démobilisés réarmés d’être à la base de l’insécurité dans les localités de Musuku et Upende.

Il a annoncé le début du déploiement, samedi 31 mars, des militaires du 801è régiment des Forces armées de la RDC (FARDC) et ceux de la police pour rétablir la sécurité dans ces localités.

Le reporter de Radio Okapi a cherché en vain de joindre les responsables militaires pour confirmer ou infirmer l’information donnée par l’administrateur du territoire de Beni.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner