Mitwaba: 7 cas de viol enregistrés en deux mois sans jugement

Une femme victime de viol.Une femme victime de viol.

Une femme victime de viol.

Sept cas de viol sur mineures ont été enregistrés, depuis deux mois, dans le territoire de Mitwaba (Katanga) sans qu’un jugement soit organisé. Et pour cause, la population de cette contrée est moins informée du déroulement des dossiers aux niveaux d’instances judicaires.

Un magistrat instructeur rencontré dans cette partie du pays indique que cette situation handicape l’évolution des certains dossiers judiciaires consacrée aux violences sexuelles.

«Bien de foi, les victimes sont les seuls témoins de viol. Elle porte plainte deux ou trois semaines après le forfait. Il est donc difficile pour ce cas de repérer toutes les traces susceptibles d’instruire un dossier de viol », a expliqué le juriste.

Une autre difficulté enregistrée dans cette contrée est l’absence du parquet secondaire voire des tribunaux de paix.

Dépendant de la juridiction de Kipushi, le territoire de Mitwaba, sans moyen de communication, prend des mois pour faire aboutir l’insruction d’un dossier.

En outre, le territoire de Mitwaba connait plusieurs cas des mariages précoces.

«Lorsqu’un officier de la police judiciaire convoque le conjoint en infraction, celui-ci s’amène avec les membres de deux familles. Ce qui rend difficile l’instruction du dossier », a souligné le magistrat instructeur.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner