Equateur: le cholera continue à tuer à Mbandaka

Ce qu'il faut faire pour lutter contre le choléra d'après le MSF. Radio Okapi/ Ph. John BompengoCe qu’il faut faire pour lutter contre le choléra d’après le MSF. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Ce qu'il faut faire pour lutter contre le choléra d'après le MSF. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

L’épidémie de cholera a tué cinq personnes sur les nonante deux cas enregistrés à Mbandaka (Equateur), a affirmé mardi 10 avril le médecin-directeur du Centre de traitement de cholera (CTC), érigé à l’Hôpital général de référence de Wangata.

Le docteur Pascal Boteko a indiqué qu’à ce jour, treize malades sont admis dans son centre qui bénéficie d’appui en médicaments et d’autres intrants de L’Unicef, l’OMS, des Médecins sans frontières et l’ONG Adra.

Cependant, le CTC est encore confronté à bien d’autres difficultés dont le manque de matériels de protection et de motivation en faveur des personnels soignants.

«On n’est pas protégé et en plus de cela on n’est pas rémunéré, nous ne pouvons pas courir des risques jusqu’à ce niveau. On dépose, on te laisse le centre», se plaignent ces personnels au docteur-directeur du CTC.

Ce centre connait également un problème d’approvisionnement en eau.

«Des personnels quittent le centre avec des seaux et des bidons pour aller chercher de l’eau dans des sources. Devinez ce qui pourra venir sans eau dans un centre de santé», s’est-il plaint.

On rappelle que l’épidémie de cholera sévit dans le chef-lieu de l’Equateur depuis le 28 janvier dernier.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner