Masisi : près de 4 000 ménages déplacés en proie à l’insécurité à Mpati

Des familles autours des vivres distribués par le Programme Alimentaire Mondial(PAM) ce 1/01/2003 dans le Camp des déplacés à Geti en RDC, lors de la visite de Jan Egland, Secrétaire générale des Nations Unies en charge des affaires Humanitaire. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Près de quatre mille ménages des déplacés se sont regroupés dans des camps de fortune dans le secteur de Mpati en territoire de Masisi. Ils sont dépourvus de tout et sont en proie à l’insécurité causée par des rebelles rwandais des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) et des miliciens Maï-Maï qui ont investi les positions délaissées par des militaires congolais.

Ces déplacés ont fui des combats entre milices dans les villages de Bibwe, Mukengwa, Ndurumo, Kitso, Mumo, Muhanga et Kivuye.

Une centaine de familles d’éleveurs Tutsis qui avaient quitté Bibwe pour se refugier à Mpati ont fui cette localité après l’arrivée des FDLR, il y a quelques jours.

Les autres déplacés qui sont restés sur place vivent dans des conditions difficiles et sollicitent le déploiement des militaires pour les sécuriser.

A Goma, les autorités militaires reconnaissent la gravité de la situation et promettent d’intervenir « dans un bref délai ».

« C’est un appel qui est légitime et que nous prenons à cœur puisque c’est notre devoir de protéger la population. Nous déplorons l’attitude de certains officiers indisciplinés qui ont amené la population à vivre ce qu’elle vit maintenant, mais je rassure toute la population. Des dispositions ont été prises pour que les unités puissent regagner leurs zones de déploiement,» a assuré le porte- parole des FARDC au Nord-Kivu, Colonel Sylvain Ekenge.

Les camps des déplacés de Mpati, Kitso et Nyange sont constamment occupés depuis 2009. Selon les responsables de ces camps, depuis le 5 avril, le nombre des ménages y est passé à 4 000.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner