Gouvernement Matata: le PPRD en tête avec 8 ministres

Matata Ponyo Mapon, premier ministre de la RDC. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

La configuration du gouvernement Matata, publié samedi 28 avril traduit une expression de gratitude envers toute la famille politique de la majorité qui a milité pour la réélection de Joseph Kabila. Le poids politique des uns et des autres a pesé pour leur représentativité dans ce gouvernement, où la part belle a été faite au Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD).

En plus de sa suprématie sur les finances, le PPRD  contrôle aussi  certains ministères de souveraineté, notamment l’Intérieur. Ainsi, la «fille ainée de la majorité » s’est taillé la part du lion avec douze postes. En plus de la primature, le PPRD compte en effet huit ministres, un ministre délégué à la primature et deux vice-ministres.

Le Mouvement social pour le renouveau (MSR), deuxième parti de par son poids politique au sein de la majorité, a bénéficié de quatre postes:

  • un vice-premier ministre en charge de la Défense
  • deux ministres
  • un vice ministre.

Le Palu, après avoir trôné pendant la première législature à la primature, s’est vu attribuer la deuxième personnalité du gouvernement sur le plan de la préséance : la vice-primature en charge du budget. Il conserve en outre le ministère des Mines.

L’ARC, malgré ses seize députés et l’AFDC, avec au moins quinze députés, n’ont obtenu qu’un seul ministère chacun. D’autres partis ont également obtenu chacun un ministère. Il s’agit de :

  • l’ULDC
  • la CCU
  • le PA
  • l’Udeco
  • le Panu
  • le PDC
  • le CAAC
  • l’ECT,
  • l’UCP
  • le Nad.

L’ADH et UDCN sont casés aux vice-ministères de la Coopération internationale et de l’EPSP.

Par ailleurs, le ministre de l’Economie et Commerce, Jean Paul Nemoyato, est un membre de la CDC, un parti de l’opposition piloté par Kiakwama Kia Kiziki. Mais il n’a pas été mandaté par sa hiérarchie pour intégrer le gouvernement Matata.

Sur le plan géopolitique, la province du Maniema est très honorée avec  le Premier ministre et bénéficie des Transports et les voies de communications.

Le Katanga compte neuf ministères, y compris le ministère délégué auprès du Premier ministre chargé des Finances. La Province Orientale est derrière le Katanga avec quatre ministères.

Le Sud-Kivu et le Kasaï-Oriental ont chacun trois ministères, tandis que le Kasaï-Occidental, le Nord-Kivu et le Bas-Congo en ont deux chacun.

Enfin, le Bandundu et l’Equateur compte chacun un ministère dans ce gouvernement de vingt huit ministres.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner