RDC : 11 casques bleus de la Monusco blessés à Kamananga

Casques bleus de la Monusco

Onze casques de la Mission de l’ONU pour la stabilisation en RD Congo (Monusco) ont été blessés dont sept grièvement, lundi 14 mai à 5 heures 30 locales par des éléments de la milice d’autodéfense populaire Raïa Mutomboki dans la province du Sud-Kivu. Ces derniers s’étaient mêlés à une foule de manifestants venus protester à la base d’opérations mobile de la Monusco à Kamananga (situé à 8 km de Bunyakiri) contre une attaque des rebelles FDLR qui avaient fait plus de dix morts la veille à Minjembe.

Ces manifestants affichaient leur colère face aux casques bleus dont la base d’opérations mobile est située à 3 kilomètres du lieu où les FDLR ont commis leurs crimes.

Selon des sources de la Monusco sur place, certains manifestants ont tiré des coups de feu en direction des casques bleus de cette base située à 3 Km du village attaqué. Les forces onusiennes ont tiré en l’air pour disperser les disperser.

Des miliciens de Raïa Mutomboki ont réussi à infiltrer le groupe de manifestants, l’administrateur du territoire de Kalehe. D’autres manifestants ont barricadé la route Bunyakiri-Ombo pour manifester également leur colère après l’attaque.

La milice de Raïa Mutomboki (NDLR: Peuple révolté en swahili) prétend défendre les villages congolais contre les attaques des FDLR mais commet elle-même de nombreuses exactions au sein de la population.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner