Equateur: le choléra fait 80 décès à Makanza, Wangata, Lolanga Bobangi et Pimo

Des lits pour les malades du choléra. Ph. UN.orgDes lits pour les malades du choléra. Ph. UN.org

Des lits pour les malades du choléra. Ph. UN.org

L’épidémie de choléra poursuit son ravage dans la province de l’Equateur. Des autorités politiques et sanitaires de la province font état de quatre-vingts décès, en ce mois de mai, sur les deux mille onze cas enregistrés dans vingt et une zones de santé.

L’Unicef affirme que la zone de santé de Makanza, la plus touchée de la province, compte trois cent trente quatre cas avec dix-sept décès, celle de Wangata dénombre deux cent cinquante cinq cas et onze décès et celle de Lolanga Bobangi enregistre, à ce jour, cent quarante neuf cas et neuf morts.

Selon la Cellule épidémiologique, en ces zones de santé s’ajoutent celles de Pimo, Maziya et Bolenge.

Des sources concordantes affirment l’implication des partenaires dans la lutte contre cette épidémie notamment dans la prise en charge des cas référés aux centres de traitement.

Ces partenaires dont l’Unicef organisent également des campagnes de prévention contre l’épidémie dans les zones de santé touchées.

L’Unicef indique que l’action des partenaires seuls ne suffit pas au stade actuel.

«L’implication des autorités provinciales est une nécessité pour parvenir à mettre le choléra hors de l’Equateur», a indiqué le docteur Mubiala de l’Unicef/Equateur.

Le paludisme s’invite aussi

La province fait également face à la recrudescence des cas de paludisme.

L’Inspection provinciale de la santé de l’Equateur affirme que quinze mille cinq cent et treize cas de malaria dont quarante-sept décès ont été enregistrés entre le 7 et 13 mai dernier.

Gemena, Karawa, Bumba et Binga sont les zones de santé les plus touchées par le paludisme.

Le docteur Joachim Mubiala de l’Unicef /Equateur estime que cette situation nécessite des investigations sur terrain avant de planifier des stratégies devant apporter une réponse rapide et conséquente à cette maladie.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner