Nord-Kivu: affrontement FARDC-mutins, 2 militaires abattus à Jomba

Patrouille des FARDC. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Les affrontements entre les Forces armées de la RDC (FARDC) et déserteurs du Mouvement du 23 mars (M23) ont fait, samedi 12 mai, deux morts du côté de l’armée régulière et plusieurs autres blessés dans le groupement de Jomba, en territoire de Rutshuru à 90 km au Nord de Goma (Nord-Kivu).

Des sources locales indiquent que le M23 aurait également connu une lourde perte en vie humaine.

Selon les mêmes sources, un calme apparent règne depuis ce matin sur la ligne des fronts entre les FARDC et les rebelles de M23 dans le groupement de Jomba, sous contrôle de l’armée loyaliste.

La société civile locale indique que plusieurs localités de la région en groupements Jomba, Bweza et même Busanza sont restées désertes après ces combats qui ont duré toute la journée de samedi.

Pour l’instant, au moins ¾ des populations de huit localités du groupement Jomba ont fui. Les uns vers l’Ouganda et les autres vers Rutshuru-centre.

Ce déplacement massif des populations a aussi touché les groupements voisins de BWeza et Busanza.

Selon ces sources corroborées par certaines autorités administratives de Jomba, les militaires ont poursuivi les mutins qu’ils auraient délogés sur les collines Gatete et Mbuzi.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner