Nord-Kivu: une coalition Maï-Maï - FDLR attaque le camp des FARDC à Luofu

Carte de Lubero au Nord KivuCarte de Lubero au Nord Kivu

Carte de Lubero au Nord Kivu

Une coalition des miliciens Maï-Maï et rebelles des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) a attaqué, ce lundi matin 21 mai, le camp militaire de Luofu dans le territoire de Lubero au Nord-Kivu, a indiqué le colonel Mugabo, commandant du cinquième secteur FARDC basé dans ce territoire.

Selon les sources locales, les tirs sporadiques étaient encore entendus dans la mi-journée dans les forêts environnantes de la localité de Luofu, une localité située à une trentaine des Kilomètres au sud de Lubero. Le calme est revenu ce soir.

Selon des sources locales, l’attaque est intervenue aux environs de 8 heures locales et les affrontements ont duré près de deux heures.

Ces informations ont été confirmées par les sources militaires. Selon le colonel Mugabo, commandant du 5eme secteur des FARDC basé à Lubero, la «coalition Maï-Maï-FDLR a été mise en déroute par les FARDC ».

Il a annoncé l’arrestation de quatre assaillants et la récupération d’une arme de guerre au cours de ces affrontements. Mais il n’a pas donné de bilan enregistré dans les rangs de l’armée régulière.

En février dernier, la société civile locale avait déploré l’insécurité dans plusieurs localités de Lubero, notamment à Muhanga, Bunyatenge et les périphéries de Kasuo.  Cette insécurité, entretenue par la présence des Maï-Maï et FDLR, pousse les populations de ces contrées à affluer vers l’est, notamment  vers d’autres localités riveraines du Parc national des Virunga, qu’elles jugent plus sûres.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner