RDC : les déplacés de Jomba vivent dans des conditions précaires à Rutshuru-centre

Les populations fuyent leurs villages à cause des combats entre les FARDC et les groupes rebelles à Sake au Nord-Kivu le 30 avril 2012. © MONUSCO/Sylvain Liechti

Environ deux mille personnes ont fui le groupement de Jomba pour Rutshuru centre, à la suite des combats qui ont opposé, samedi 12 mai, les militaires des Forces armées de la RDC (FARDC) aux rebelles du Mouvement du 23 mars (M23) à Jomba. Selon les sources locales, ces personnes sont logées dans les salles de classe et les familles d’accueil de la place.

Le chef coutumier de la localité de Busha affirme que 2 tonnes de vivres ont été mises à la disposition des déplacés par une organisation locale, en attendant le rétablissement de la paix dans leur milieu d’origine. Mais cette première assistance destinée à environ quatre cents familles ne suffit pas, a-t-il indiqué, appelant les ONG et les « personnes de bonne volonté » à plus d’aide.

La société civile locale se dit inquiète de ces déplacements massifs de la population. De nouveaux déplacés ont fait mouvements,  dimanche, vers les cités de Rutshuru-centre et Kiwanja. Ils proviennent pour la plupart des villages de Kinymaura, Tshieya, Wambego, Kitobu, Kengerero…

Les affrontements entre les FARDC et les rebelles du M23 ont fait, samedi dernier, deux morts du côté de l’armée régulière et plusieurs autres blessés dans le groupement de Jomba, dans le territoire de Rutshuru à 90 km au Nord de Goma. La société civile locale indique qu’au moins trois quarts des populations de huit localités du groupement Jomba ont fui.

D’autres déplacés ont afflué vers la cité de Ntamugenga, toujours dans le même territoire du Nord-Kivu. Jusqu’au 10 mai, environ 90% des habitants de plusieurs villages du groupement de Bweza sont arrivés à Ntamugenga. Selon le chef de groupement de Bweza, Bonané Rwamakuba, ces derniers avaient fui des combats du jeudi 17 mai dans la matinée vers la colline de Mbuzi, entre les deux groupes.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner