Le gouvernement congolais distribue des vivres et des médicaments à 36 000 déplacés de Goma

Des déplacés du camp de Mugunga au Nord-Kivu, 24/02/2011.

Les déplacés du site de Mugunga 3, à la périphérie de Goma ont reçu, dimanche 27 mai, leur première assistance en vivres de la part du gouvernement de la RDC. Ces vivres dont la quantité n’a pas été révélée sont destinés à 36 000 personnes qui ont fui les affrontements armés entre des factions rebelles et les FARDC dans le territoire de Masisi au Nord-Kivu.

Mugunga 3 marque le début de la distribution, par le gouvernement, d’une centaine de tonnes des vivres et non vivres destinés aux déplacés vivant dans les sept sites identifiés au Nord-Kivu. Ainsi, trois mille deux vingt cinq (3.225) familles déplacées ont bénéficié d’un lot constitué des médicaments ainsi que des vivres et non vivres.

Mais, le vœu des déplacés est que les autorités rétablissent la sécurité dans leurs milieux d’origine. «Nous sommes d’accord pour une assistance humanitaire, mais nous voulons la paix afin de regagner nos villages », a déclaré l’un d’eux.

A ce propos, le ministre des Affaires humanitaires et Solidarité nationale, Charles Nawej Mundele, a déclaré que la politique du gouvernement  n’est pas de maintenir les déplacés dans des camps:

«Il y  avait le problème d’eau qui se posait, le problème au niveau de l’hygiène avec des latrines, il y a des problèmes alimentaires. C’est pour ça que le gouvernement vient apporter la solution à ces problèmes. Mais, l’objectif final, c’est d’aider toutes nos populations à regagner leurs milieux d’origine. Nous avons tout un programme: le gouvernement assistera toutes nos populations qui sont déplacées.»

Plusieurs sites des déplacés se sont créés actuellement au Nord-Kivu à la suite des affrontements, qui avaient opposé depuis fin avril, l’armée régulière aux soldats mutins proches du général Bosco Ntaganda, dans la localité de Ngungu, en territoire de Masisi. Des mutins qui ont créé par la suite un mouvement rebelle dénommé M23.

Selon des sources locales, des populations ont vidé leurs localités pour trouver refuge à Goma et Minova. D’autres familles ont dû trouver refuge au Rwanda et en Ouganda.

Lire aussi sur radiookap.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner