Sud-Kivu: nouvelle attaque des FDLR à Kalehe, 5 morts

Un milicien FDLR. Photo tlaxcala.esUn milicien FDLR. Photo tlaxcala.es

Un milicien FDLR. Photo tlaxcala.es

Une attaque des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (Rwanda) sur le village de Chaminunu dans le territoire de Kalehe, la semaine dernière, a fait cinq morts. Ce bilan annoncé, ce lundi 28 mai, par le chef de poste d’encadrement administratif de Kalonge a été confirmé par les défenseurs des droits de l’homme dans ce territoire du Sud-Kivu.

Parmi les victimes, on compte une femme et un enfant. Plusieurs vaches ont été également emportées par ces assaillants dans la forêt, a précisé le chef de poste d’encadrement administratif de Kalonge.

Les activistes des droits de l’homme ont condamné « cette énième attaque et déploré le fait que la protection des civils n’est pas assurée comme il faut».

D’autres sources ont indiqué que, quelques jours avant cette attaque, les militaires des  FARDC s’étaient affrontés aux rebelles des FDLR. Ces derniers sont revenus le lendemain pendant que la position de l’armée régulière était déjà dégarnie.

D’autres attaques des FDLR ont été signalées dans les localités de Lumendje, Kananga et tshiambutshia au cours de ce même mois. Le colonel Delphin Kahimbi, commandant opérationnel des FARDC dans la zone, a déclaré que l’armée est préoccupée par cette situation. «Les dégâts auraient dû être encore plus importants n’eut été l’intervention de l’armée nationale», selon lui.

La même source a fait état d’un mouvement de relève des militaires des FARDC dans la région. Le 109e régiment y remplace le 103e.

Lire aussi sur radiookapi. net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner