Nord-Kivu: le Rwanda et la RDC vérifient l’identité de 11 combattants aux mains de la Monusco

Les FARDC en patrouille dans l’Est de la RDC. Photo MONUC/Marie Frechon

Les services de renseignement rwandais et congolais ont entamé depuis le mardi 29 mai à Goma (Nord-Kivu) les vérifications sur l’identité de onze citoyens rwandais qui se sont rendus la semaine dernière à la Mission de l’ONU pour la stabilisation en RD Congo (Monusco), en territoire de Rutshuru (Nord-Kivu).

Menées avec le concours de la mission onusienne, cette enquête fait suite aux allégations de ces combattants qui se sont fait identifier comme étant des ressortissants rwandais recrutés de force dans les rangs du Mouvement du 23 mars (M23). Une rébellion affronte l’armée régulière dans les localités du Nord Kivu.

Des sources concordantes renseignent que ces vérifications se poursuivent jusqu’à ce mercredi 30 mai à Goma où les deux parties écoutent tour à tour ces hommes en présence de la Monusco.

Ces personnes disent avoir été recrutées au village de Mundende au Rwanda et ont laissé leurs pièces d’identité auprès de leurs recruteurs. Ces personnes se disent impatientes de rejoindre leur patrie.

Ils ont dit aux enquêteurs qu’ils voudraient que les autorités les protègent contre les représailles de ceux qui les avaient recrutés, selon eux, par force à partir du Rwanda.

Le gouvernement congolais dit attendre les résultats de cette enquête pour confirmer ou non le soutien du Rwanda au M23.

La Monusco s’est abstenue, mercredi 30 mai au cours de la conférence hebdomadaire des Nation unies, de confirmer ou d’infirmer l’implication propable du Rwanda au conflit dans l’Est de la RDC.

Selon un article publié sur son site internet, la chaîne de radio britannique BBC a évoqué un rapport interne des Nations unies qui fait état d’un soutien apporté depuis le Rwanda à ce mouvement rebelle.

Le document de l’ONU dont le média britannique s’est procuré une copie indiquerait que l’approvisionnement en armes et même en hommes de ce nouveau mouvement rebelle créé par des mutins de l’armée congolaise provient du Rwanda.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner