Sud-Kivu : les FARDC délogent les Maï-Maï Yakutumba de la localité de Kazimiya

Les sous officiers des FARDC marchent ce 30/6/2010 à Kinshasa, lors du défilé marquant cinquantenaire de l’indépendance de la RDC. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le commandant du 10e secteur opérationnel des Forces armées de la RDC (FARDC) à Fizi (Sud-Kivu), colonel Mukalay, a annoncé ce jeudi 31 mai que les militaires ont repris, la veille, le contrôle de Kazimya. Cette localité du territoire de Fizi était occupée depuis deux mois par des Maï-Maï Yakutumba après le départ des militaires redéployés à Uvira au début de la mutinerie des éléments jugés fidèles à Bosco Ntaganda.

Selon le colonel Mukalay, cinq miliciens ont été tués au cours des combats. Un seul militaire aurait été blessé. Mais d’autres sources sur place affirment que deux militaires ont été tués.

Depuis plusieurs semaines, ces miliciens attaquaient des embarcations sur le lac Tanganyika à partir de la localité de Kazimiya.

Des passagers et des pêcheurs se plaignaient souvent des cas d’extorsions dont ils étaient victimes de la part des combattants de ce groupe armé.

Un homme, soupçonné de collaborer avec les militaires, a été torturé par les miliciens. Il est mort des suites de ses blessures.

Plusieurs habitants de Kazimiya ont fui la localité à cause des exactions des Maï-Maï.

Sur les ondes des radios locales, le commandant du 10e secteur opérationnel les a invités ce jeudi à regagner leur village.

Selon le colonel Mukalay, les miliciens ont fui vers les localités de Yungu et Talama, leurs anciens bastions.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner