Kasaï-Occidental: le gouverneur Kabasubabu conteste sa destitution

Hubert Kabasu Babu, Gouverneur du Kasaï occidental et président de l’Association des provinces de la RDC. Radio Okapi/Ph. Benjamin LitsaniHubert Kabasu Babu, Gouverneur du Kasaï occidental et président de l’Association des provinces de la RDC. Radio Okapi/Ph. Benjamin Litsani

Hubert Kabasu Babu, Gouverneur du Kasaï occidental et président de l’Association des provinces de la RDC. Radio Okapi/Ph. Benjamin Litsani

Le gouverneur du Kasaï-Occidental, Hubert Kabasubabu Katulondi, conteste sa déchéance, que les députés provinciaux ont voté à la plénière de ce mercredi 6 juin à Kananga. Il a balayé du revers de la main tous les griefs portés contre lui et qualifie cette motion de censure d’une «cabale politique montée de toutes pièces».

Dans un entretien accordé à Radio Okapi, Hubert Kabasubabu se propose de saisir la Cour suprême de justice qui, selon lui, pourra trancher sur cette affaire.

Ecoutez l’intervention du gouverneur:

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Trente députés provinciaux sur les trente trois présents à la plénière de ce mercredi 6 juin à Kananga ont voté une motion de censure contre lui pour ingérence dans les finances publiques. Cette motion avait été initiée par vingt-cinq députés provinciaux, depuis une semaine.

Le président de l’assemblée provinciale, Omer Mijimbu Sha Kalau, a confirmé le résultat de ce vote dans un entretien téléphonique à Radio Okapi:

«La motion de censure était déjà connue. Elle a été envoyée au gouvernement provincial avec l’obligation de répondre dans 48 heures.  Il a déjà répondu et les députés ont réagi par rapport à sa réponse. Au vote, trente députés ont soutenu la motion retirant la confiance au gouvernement tandis que trois seulement se sont opposés. Donc, le gouvernement est tombé».

Ces trente députés provinciaux accusent Hubert Kabasubabu de violer le principe d’autonomie administrative et financière de la Brigade des mobilisations des recettes de la province (BMR).

Ces élus lui reprochent également d’avoir dilapidé les recettes de la province par des voyages à l’étranger qui, selon eux, ne présentent aucun intérêt pour la population.

Le gouverneur du Kasaï-Occidental est aussi débouté pour avoir violé les statuts des agents de carrière et des fonctionnaires de l’Etat, les suspendant sans suivre la procédure administrative.

Des sources sur place affirment que ce vote sanction s’est déroulé en présence d’une foule importante, dont une partie huait les députés provinciaux. L’issue du vote de la motion a été suivie d’une confusion totale, au cours de laquelle  certaines personnalités sont sorties de la salle des plénières blessées.

La police a réussi à protéger les élus. Certains d’entre eux ont mis plusieurs heures pour sortir de l’hémicycle. Tout le périmètre de la salle d’audiences du bâtiment administratif de Kananga, siège du gouvernorat, reste sous surveillance policière.

Hubert Kabasubabu avait été porté à la tête de la province du Kasaï-Occidental, le 18 avril 2011, par 29 députés sur les 53 ayant pris part au vote. Il a remplacé à ce poste Trésor Kapuku. Ce dernier avait été destitué par la même assemblée provinciale, puis réhabilité par la Cour suprême de justice (CSJ), avant de démissionner par la suite.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner